Témoignages clients - Groupe ABBOTT

 

logo abbott Groupe ABBOTT
Des cursus d'autoformation réussis

 

 

Le groupe ABBOTT, qui vient d'obtenir brillamment la certification CLASS A, utilise SIMPA (Système Interactif Médiatisé pour l'Apprentissage) de DFM Groupe OMENDO.

M. J.M. PETIT, Directeur du site, M. J.F. MOYRAND, Directeur développement industriel et Mme V. LAFFONT, Responsable de formation, nous expliquent l'intérêt de l'autoformation.

 

M. J.M PETIT : le groupe ABBOTT fait partie des dix premiers groupes pharmaceutiques mondiaux avec plus de 60000 collaborateurs repartis sur 130 pays. Le site industriel français de ST REMY-SUR-AVRE (Eure et Loir) fabrique et conditionne deux familles différentes de médicaments : les produits stériles injectables et les formes sèches (essentiellement comprimés et granulés). 300 personnes y travaillent.

 

 

 

Vous avez choisi de mettre en œuvre un cursus en autoformation pour tous les nouveaux arrivants sur votre site.
Qu'est-ce qui a motivé le choix de DFM ?


M. J.M. PETIT : il nous fallait trouver un outil pédagogique facile à mettre en oeuvre dès que la personne arrive sur notre site et qui nous garantisse à la fois le niveau de formation et la traçabilité des résultats pour assurer la sécurité de notre personnel et la qualité de nos produits.

M. J.F. MOYRAND : cet outil, présenté puis développé par DFM Groupe OMENDO, devait répondre aux critères suivants : simple d'utilisation et accessible à tous, avec un aspect visuel convivial. Il devait aussi être très interactif et porteur de notre image car il représente l'un des premiers contacts avec notre entreprise ; de plus, il devait avoir la possibilité d'être mis à jour facilement.

Mme. LAFFONT : DFM Groupe OMENDO a développé cet outil en prenant en compte notre besoin, avec un apport d'expertise en pédagogie interactive, en graphisme et en gestion de la formation.

 

 

 

Quels sont les principaux objectifs de cette autoformation ?

M. J.M. PETIT : de garantir que tout notre personnel connaisse les règles applicables sur le site, dès son arrivée.

M. J.F. MOYRAND :

puces Le premier est la sécurité de notre personnel par la connaissance des consignes générales de sécurité spécifiques au site.
puces Le second est la mise en application des bonnes pratiques de fabrication pharmaceutiques en adoptant immédiatement les comportements adaptés avec des gestes appropriés.
puces Le troisième est la connaissance des règles de remplissage des documents tel que le dossier de lot qui garantit la traçabilité des opérations de production.
puces Le quatrième est la connaissance des valeurs du groupe.

 

 

 

 

Comment est structurée cette autoformation ?

Mme. LAFFONT : nous avons fait le choix de 2 parcours de formation :

 

puces L'un court, d'une durée de 1 heure 30 environ pour toutes personnes qui sont moins de 3 mois dans la société.
puces L'autre long, d'une durée d'une demi-journée pour les autres personnes.
Ces formations se déroulent soit en autoformation d'une manière individuelle ou en groupe lorsque nous avons un nombre important de nouveaux arrivants.

 

 

 

 

Comment s'organisent ces séances en autoformation ?

Mme. LAFFONT : lorsque le nouveau personnel arrive, son responsable lui présente les objectifs de la formation ainsi que l'utilisation de l'outil pédagogique. Celui-ci introduit le profil du stagiaire ainsi que l'activation des modules à suivre. Le stagiaire suit le parcours de formation en répondant à une succession de questions. Il dispose de ressources dans lesquelles il trouvera des informations complètes sur le thème abordé ainsi que la réponse à la question posée. En fin du parcours, un questionnaire valide l'acquisition des connaissances. Le responsable édite et approuve les résultats.


 

 

Quels avantages ABBOTT tire de cette autoformation ?

M. J.M. PETIT : tout d'abord, assurer la formation dès l'arrivée de la personne dans notre entreprise sans être obligé d'utiliser la compétence et la disponibilité d'un formateur. Ce qui permet :

 

puces De former la personne avant la prise de poste opérationnel.
puces De permettre à cette personne de se former à son rythme.
puces De positionner la formation comme un acte réel de management du responsable qui gère, valide dans les deux heures son personnel et le suit comme tuteur.
puces De rendre autonome les services dans l'accueil et la formation de leur personnel, tout en sachant que le système nous permet de suivre la réalisation de la formation et la validation des acquis.

 

 

 

Que recommandez-vous ?

M. J.M. PETIT : bien définir la cible et les messages clefs que nous voulons donner aux nouveaux arrivants. C'est-à-dire, rester synthétique sur quelques messages clés qui doivent être simples et efficaces, en effet les personnes concernées par la formation découvrent l'entreprise et les règles qui s'y appliquent.

M. J.F MOYRAND : garder une maîtrise de l'outil pour pouvoir assurer par nous mêmes les mises à jour en fonction de l'évolution technique ou réglementaire.

 

 

Que développeriez-vous pour d'autres types de formation ?

M. J.F. MOYRAND : la résolution de problèmes par la mise en place d'un système expert, par exemple.

Mme. LAFFONT : la validation périodique des connaissances au poste de travail, ou la remise à niveau sur certains sujets des Bonnes Pratiques de Fabrication ou du système d'Assurance Qualité, par exemple

 


Haut de page